Unir tous les talents au succès de votre entreprise
Accueil puce  Actualités
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyez à un ami Ajouter aux favoris

Actualités

La santé des dirigeants de PME

30/07/2012 - actualités

La santé des dirigeants de PME
« Il y a plus de statistiques sur la santé des baleines bleues que sur celle des chefs d’entreprise » Olivier TORRES, Professeur des Universités et Président de l’Observatoire AMAROK.

 

La santé du chef d’entreprise est le premier capital immatériel d’une PME or il n’existe pas de service de santé au travail dédié aux entrepreneurs. En règle générale, les chefs d’entreprises ne se rendent pas à la visite de la médecine du travail, celle-ci n’étant pas obligatoire, et vont, en cas de besoin, consulter leur médecin généraliste. Aucune étude n’avait jusqu’à présent était menée sur l’état de santé de ces dirigeants, contrairement à de nombreuses statistiques disponibles sur les salariés.  Pourtant leurs PME représentent 96 % des entreprises françaises et 2 emplois sur 3.

 

Face à ce constat, l’observatoire Amarok à vu le jour en janvier 2010 à Montpellier, avec pour ambition d’étudier les liens entre la santé des travailleurs non salariés et la performance globale de leur entreprise.  Cet observatoire a une deux objectifs:

  • Sociétal : Sensibiliser l'opinion publique à l'importance de la santé des indépendants que ces derniers soient artisans, commerçants, dirigeants de PME ou Professions libérales
  • Scientifique : Construire un pont entre les sciences médicales et les sciences de l'entrepreneuriat

Par la suite, et c’est une première en Europe, une chaire dédiée à la santé des entrepreneurs a été créée avec le soutien du Centre des jeunes dirigeants d'entreprise et, localement, des institutions comme la CCI de Montpellier ou la Chambre de métiers et de l'artisanat de l'Hérault, dans le cadre du Labex (laboratoire d'excellence), label national accordé à l'Université de Montpellier 1.

 

 

Les facteurs de négatifs sur la santé


Concernant la santé des patrons, Olivier Torres parle "une réalité difficile à avouer pour des dirigeants souvent pris dans une idéologie du leadership qui laisse peu de place à la maladie et à la faiblesse". Les facteurs négatifs susceptibles d’altérer leur santé sont tout d’abord le stress et vient en seconde position la surcharge de travail (une évaluation de du temps de travail de 65 ayant était faite par la DARES). On retrouve en troisième position l’incertitude liée au carnet de commandes, et s’ajoute directement à cela la peur de ne pas pouvoir verser les salaires. Enfin, on notera que la solitude du dirigeant peut aussi s’avérer comme un facteur pouvant altérer leur santé. C’est ce que l’on appelle plus couramment avoir le « nez dans le guidon » : afin de compenser le stress, le chef d’entreprise va travailler plus, et plus il va travailler, plus il se sentira isolé, apparaissent alors des conditions de vulnérabilité.

 

 

Entreprendre est-il bon pour la santé ?

 

Et la réponse est oui ! Il existe en effet des éléments agissant positivement sur la santé des entrepreneurs. Il s’agit ici des facteurs « salutogènes », par opposition aux facteurs pathogènes. Des études ont démontré que le sentiment de maîtriser son destin était un facteur positif. Ainsi, un fataliste vivra moins de temps que quelqu’un qui décide de sa vie. Un autre de ces facteurs salutogènes est l’aptitude à rebondir après un échec, l’endurance ; mais aussi l’optimisme dont font preuve les  entrepreneurs pour prendre des risques, investir et créer de nouveau marché. Une personne qui décide donc d’entreprendre accepte des conditions de travail très exigeantes, et surtout ce qui va faire la différence, c’est le libre consentement. Cette personne à choisi cet environnement et cette méthode de travail. L’indépendance leur tenant à cœur, ces chef d’entreprises ne se sentent jamais aussi bien que quand s’expriment leurs sentiments d’indépendance et de liberté.

 

 

Pour conclure, sachez qu’il vous est possible, vous créateurs-dirigeants d’entreprises de prendre part à cette étude, pour cela, il vous suffira de répondre à des entretiens téléphoniques mensuel d’une durée approximative de 15 min. Cette expérimentation durera une année et les réponses permettront d’alimenter une banque de données scientifiques. N’hésitez pas à nous contacter afin de rentrer en contact avec l'observatoire Amarok.

Toutes les actualités

Partager cet article |
Communaute de commune de Lunel
© VIA INNOVA - PAYS DE LUNEL
Z.A. Espace Lunel Littoral
177 b, avenue Louis Lumière - 34400 Lunel
Tèl : 04 67 83 21 11  Fax : 04 67 83 96 21
Les sites partenaires :
Logo Communauté de Communes du Pays de Lunel Via Innova, un service de la Communauté de Communes du Pays de Lunel